E-Shop Didier Borgeaud
  • Votre panier est actuellement vide.



Accéder
Español (spanish formal Internacional)English (United Kingdom)Deutsch (DE-CH-AT)French (Fr)

Moi qui suis un inconditionnel de ce pays et de sa culture cela me rendait triste de voir ce magnifique objet dévalorisé par une production industrielle fabriquée à la chaine dans des usines du bout du monde.

L’éventail est un bijou, il rehausse le regard de la femme, Magnifie la main qui le manipule, il a ses codes séculaires et pourtant il est moderne, tendance et même avant-gardiste, il se coordonne avec la tenue, il est simplement beau. Depuis quelques années partout en Europe les plus grandes maisons de haute couture l’intègre à leurs catalogues.

Pour rendre ses lettres de noblesse à une fabrication 100% Espagnole je me suis entouré des plus grands Artisans de la Péninsules.

C’est la raison d’être de cette  boutique galerie,  elle lui est dédiée, elle vous est dédiée.

Éventail Espagnol

L’un des symboles absolu de l’Espagne c’est l’éventail

Bienvenue, vous êtes ici chez vous.

Miroir encadré de verre fusionné

Un des plus grands plaisirs de la vie d’un artiste verrier est de rencontrer une cliente portant ses créations avec élégance.

J’ai la chance de travailler également sur des décorations en cristal, c’est la raison pour laquelle ma satisfaction est double. En effet, parfois des clients font des choix très variés dans les boutiques ou sur le Net, et je leur demande en souriant de m’envoyer une photo, car c’est vrai que cela m’intéresse toujours de voir ce que deviennent ces créations, de découvrir de nouvelles manières d’assembler, de jouer avec les tons et les couleurs.

La photographie que vous voyez a été envoyée par un client, qui, attiré par le principe de ces sous-verre en verre fusionné aux motifs originaux, s’est amusé à entourer son miroir, en respectant une symétrie de manière à rendre le tout (selon moi) esthétique.

Je vous laisse imaginer ma joie à la réception de cette photographie. Difficile en effet de faire plus honneur à la décoration que je crée, qu’en l’exposant, laissant le côté utile de la création de côté, dans son salon, et qui plus est de manière si originale. Merci donc à lui, et voilà pour nous tous un bon exemple de recherche esthétique à partir d’une idée très originale !

Didier Borgeaud

Au fil des siècles, l’Homme a acquis un réel savoir-faire pour travailler le verre : il a développé de nombreuses techniques de fabrication, lui permettant de façonner à souhait de multiples bijoux et objets de décorations en cristal, aux formes et aux couleurs variées.

Pourtant, l’Homme n’est pas aujourd’hui l’espèce vivante la plus productrice de verre sur Terre : ce titre revient à la famille des diatomées.

En effet, la masse de ce verre produite par ces microorganismes est bien supérieure à la production humaine : ces algues unicellulaires, présentes dans tous les milieux aquatiques (avec une préférence pour les eaux froides) sont enveloppées par une coque de verre protectrice, aux formes surprenantes et délicates. Ce squelette transparent laisse passer la lumière, ce qui n’empêche pas le phénomène de photosynthèse de se produire.

Pour créer cette coque, ces algues, qui sont un des constituants majeurs du phytoplancton, se servent de sel dérivant de la silice naturellement présent dans l’eau de mer.

Or, contrairement aux techniques habituellement utilisées par les hommes pour travailler le verre, cette fabrication a lieu dans des conditions physiques de la chimie douce, c’est-à-dire qu’elle ne nécessite pas de température ni de pression élevées.

Au Ier siècle av JC, une nouvelle méthode apparaît pour travailler le cristal : le soufflage du verre.

Cette technique a vu le jour en Syrie grâce à l’invention de la canne à souffler.

La canne à souffler est un tube métallique creux d’environ 2m de long et évasé au bout. Elle est recouverte de bois pour que l’artisan ne se brûle pas les mains. Pour souffler le verre, on chauffe tout d’abord la canne pour qu’elle puisse coller au verre puis l’artisan souffle la matière pour qu’elle se gonfle et prenne ainsi la forme désirée.

Le soufflage se fait soit « à la volée » (à l’air libre), soit dans des moules.

Grâce à l’apparition du verre soufflé se développe alors  l’industrie de verre creux, qui s’étend de la Syrie jusqu’à la Gaule, en passant aussi par l’Espagne.

C’est cette méthode que nous avons utilisée pour confectionner une partie des objets de décoration que vous trouverez dans notre boutique telle que nos petites figurines ou certains vases par exemple.

Didier Borgeaud

Bijoux multicolores grâce au millefiori

C’est à l’époque hellénique, sous le règne de Philippe II de Macédoine, qu’est fabriqué pour la première fois le verre transparent : en effet, aux alentours de l’an 350 avant JC, les macédoniens ont l’idée d’ajouter du dioxyde de manganèse, un composé chimique de couleur noire ou brune, au verre fondu, ce qui a pour effet de le décolorer.

Parallèlement, ils améliorent les techniques de moulages déjà existantes, ce qui leur permet de créer des objets en cristal de grosse taille, tels que des plats et des objets de décoration, ainsi que des bijoux multicolores grâce au millefiori : ce procédé de fabrication, qui signifie « mille fleurs » en italien, donne un effet de mosaïque aux objets ainsi produits. En effet, pour obtenir un millefiori, on compose un motif de départ grâce à différents verres de couleurs variées. On superpose ensuite ces couches de verre pour former un rouleau, que l’on va par la suite allonger et découper dans le but d’obtenir des motifs semblables de tailles diverses. En outre, cette technique est plus spécifiquement utilisée pour créer des perles de bijoux.

Didier Borgeaud

Marché de Noël de Namur. Verre fusionné et les décorations de Noël

 

Le soleil andalou a bel et bien disparu, il est désormais temps d’accepter le retour du grand froid. Or je n’aime pas faire les choses à moitié. C’est pourquoi j’ai décidé de partir en Belgique, le temps d’un mois. Et quoi de mieux que le marché de Noël de Namur pour retrouver la magie de cette fête ? J’imagine déjà la Place d’Armes recouverte par la neige, transformée pour l’occasion en petit village de bois sentant bon le vin chaud. C’est là que j’installerai deux chalets… pour partager avec petits et grands mes bijoux de verre fusionné et les décorations de Noël.

Ce marché signifie bien plus encore pour moi, c’est un retour aux sources car mes débuts se sont faits dans cet environnement. C’est l’occasion de transmettre mon goût des marchés à mon fils qui sera là pour me prêter main forte. L’occasion de rajeunir, donc, pour moi qui suis resté un grand enfant.

Aussi, je vous donne rendez-vous du 30 novembre au 31 Décembre 2012, quelque part au milieu du tourbillon de lumières et de bonshommes emmitouflés qui aura envahi Namur, pour venir découvrir ou redécouvrir mes créations.

Marché de Noël de Namur

Illustrations de Nathalie Polfliet

Didier Borgeaud

 

D’une saison à l’autre

 

L’été prend fin, et il est grand temps de vous remercier. Merci, car sans vous, il n’aurait pas été possible d’exposer toutes nos collections de dichroïques de sitôt. Merci, car vous ne pouvez pas faire plus honneur à nos bijoux qu’en les portant. C’est toujours un réel plaisir pour nous de voir au cou d’une cliente un pendentif en cristal monté sur argent (sterling silver 925), ou quelque autre bague ou boucles d’oreilles en verre fusionné. N’oubliez pas que ce site est avant tout fait pour vous qui souhaiteriez commencer, étendre ou compléter votre collection.

Mais la fin d’une saison signifie le début d’une autre, et Didier Borgeaud n’a pas manqué de préparer l’hiver. C’est donc avec joie que nous vous annonçons que nous exposerons les créations Didier Borgeaud sur le marché de Noël de Namur.

 

Décorations de Noël en verre fusionné

En attendant, dans nos boutiques, nous avons déjà commencé à exposer des gammes « d’hiver », et vous pourrez y trouver dès ce mois-ci les décorations de Noël!

 

A très bientôt!

Didier Borgeaud

 

Le saviez-vous?

 

decoracionweb

 

Les premiers bijoux en verre sont apparus bien avant que l’Homme ne maîtrise la fabrication de cette matière. En effet, le verre est un élément qui existe naturellement sur Terre depuis des temps immémoriaux : les scientifiques estiment qu’il y en avait déjà sur notre planète il y a plusieurs centaines de milliers d’années. Or, aux alentours de l’an 100 000 av JC, l’Homme se servit pour la première fois d’un verre naturel d’origine éruptive pour confectionner des bijoux, ainsi que diverses autres objets. Ce verre, l’obsidienne, était une roche volcanique vitreuse, riche en silice, provenant de la fusion de laves acides. Les premiers fragments d’obsidienne recueillis par l’Homme pour façonner des bijoux étaient de couleurs rouge, vert foncé, grise ou noire. Tous ces bijoux avaient une teinte opaque, les cristaux de verre translucide n’ayant été fabriqués que bien plus tardivement par l’Homme.

 Les premiers bijoux en verre

Cordialement,

Didier Borgeaud

decoracionweb

It has been a long time

decoracionweb

Didier borgeaud, The crystal and the jewel

decoracionweb

It has been a long time since I last wrote something on the blog. In summer, I am running out of time, glass gives back its thousands sparkles under the sun of Andalusia, and the tourists wish to forget, be it for one week only, the gloom of Northern Europe’s weather and the economic gloom of the South.

I wonder if our creations contribute to this sudden change but it like to think so. We are certainly all working with enthusiasm to already prepare the new collections, but in this year 2012, we have been running late more than ever. The pictures of set dichroic glass are not ready yet, but, in the defense of the photographer, we have to say that the mounting of set dichroic collections are not completely finished yet. We are working on it, we will manage to finish it, and after all, no matter the weeks of delay, we already have dozens of model of fused glass completely glamour, and the displayed collections of jewels are the quintessence of what I like.

In the summer, I also aim to post a few videos, I like medium images, and the pictures of our customers wearing our jewels should regularly supply the pages of this blog. What better advertising than the one with real women. The one of a true laughter of a satisfied client, opposed to the pout of a stereotyped model who thinks that there is mystery in a look that expresses nothing but indifference. An attractive jewel, is on who exists by the melting of the desire of the person who chose it and its faculties to enhance it by matching it with the details like make-up, a dress, a watch…

Dear clients, you who make me the honor of wearing my creations, send me pictures of you, become the muse of Didier Borgeaud’ s brand, which has no sense but with you and by you.

The crystal and the jewel are for me as indivisible as a look and the seduction, as intertwined as love and happiness, as combined as game and childhood. This is what creating fused glass jewel, being still a child, a lover, a seducer is all about.

 

Try Again Didier Borgeaud

 

decoracionweb

 

Pas simple tous les jours d’entretenir un Blog, ni même toute les semaines… surtout un Blog en 4 langues avec des photos et qui soit mono sujet, Le verre, sans être lassant pour les quelques fans qui le lise, j’ai nommé ma famille, Quelques collaborateurs et stagiaires et peut être quelques clients courageux.

Mon web Master m’a dit d’utiliser des mots clefs afin de remonter dans les moteurs de recherches google et autres. Donc, je dois non seulement publier régulièrement, mais aussi utiliser des mot comme Didier Borgeaud, Glass Designer, Verre Fusionné, créateur Verrier, Verre Dichroïque et autre Fusing fashion…

Ce qui complique l’exercice c’est aussi le fait de devoir être absolument original, un petit malin, un filou, ou simplement un être doué de bon sens penserait que puisque tout ou presque à été dit sur le sujet, il suffit d’entretenir son Blog Didier Borgeaud comme PPDA écrit ses livres. Quelques copiés collés et le tour est joué. Mal vous en prenne, vous obtiendriez l’effet inverse à celui désiré. Puisque les puissant logiciels de Google ne tarderaient pas à vous confondre et, en mesure de punition, mon blog Didier Borgeaud, ma page de vente en ligne de Bijoux en verre Fusionné, ma nouvelle collection de Création en Verre Dichroïque se retrouveraient de facto en page 10… Autant dire les abysses.

Pas moyens de tricher, même les photos doivent être originales. J’en deviens tellement parano que je n’ose même plus republier mes propres photos.

Mais il faut ce qu’il faut et mine de rien j’ai encore obtenu le résultat recherché. J’ai écrit un article qui mine de rien évoque le Bijoux, de Verre fusionné, le Dichroïque, La Boutique en ligne, et Didier Borgeaud plusieurs fois.

Je sais c’est un peu facile, j’ai d’ailleurs le rictus du polisson au coin des lèvres mais savez vous que je dois encore traduire cela et puis j’ai attiré votre attention non ? Vous savez maintenant que mon plaisir c’est la création de Bijoux mais que je subis le Dictat des moteurs de recherche et de mon web Master.

Croyez moi si vous voulez, j’aime aussi écrire et je vous retrouve très vite pour une nouvelle Publication sur les Bijoux en verre.

Amicalement

Didier Borgeaud 

 

decoracionweb